L’été

L’été, du point de vue de la médecine chinoise, commence cette année le 5 mai 2021. et termine le 19 juillet.

L’été, c’est le temps de la maturité, lorsque les fruits sont prêts à être cueillis. L’énergie atteint son activité maximale C’est l’extériorisation complète des énergies de la nature. L’été correspond à l’élément FEU. La tradition chinoise nous dit qu’en ETE, le ciel et la terre forment un couple parfaitement uni. Un échange constant de leurs souffles accroît la fécondité de la terre et l’épanouissement du règne végétal.

Durant la saison hivernale, la force de vie est contenue dans la graine s’enfouit dans l’obscurité de la terre. Cette force jaillit au printemps sous l’effet de la puissance ascendante du jeune yang puis ce dynamisme se prolonge dans le mouvement de l’été avec un maximum d’intensité.
Observez les qualités du Feu, cet emblème de l’été : éclat, brillance, lumière, pouvoir d’intensifier les couleurs, mouvement, chaleur, faculté de propagation…

Dans notre corps, l’énergie qui circule est puissante et s’anime dans le cœur. En médecine chinoise, l’été est relié à l’énergie feu, elle-même reliée à l’organe cœur, et au niveau des viscères à l’intestin grêle ainsi qu’aux vaisseaux sanguins. Les organes des sens concernés sont le toucher, la langue. Le cœur est relié à l’émotion joie. Chez l’homme, les fonctions digestives sont faibles car l’énergie est davantage centrée sur l’extérieur qu’à l’intérieur.

Ce que nous avons « semé en hiver », mis en mouvement au printemps arrive à maturité en été avant de rentrer dans la phase de repli de l’automne. La puissance de vie qui a émergé avec toute sa force au printemps atteint maintenant son point ultime de développement et d’épanouissement.

Le Cœur, est souvent qualifié d’Empereur dans les textes chinois du fait de sa prime importance dans le fonctionnement général de l’être humain. Son importance est liée au fait qu’il effectue un rôle de centralisateur d’autres fonctions des autres organes du corps. Quoiqu’il en soit, le Cœur comporte deux grandes fonctions : celle d’abriter le « Shen » (esprit ou conscience) et celle de gouverner le sang et tout le système vasculaire.

L’autre organe couplé est l’Intestin Grêle dont la fonction va être de séparer le « pur de l’impur ». C’est lui qui extrait l’essence des aliments qui transitent en lui et les transmet à la Rate. Les déchets, l’impur, seront conduits vers le Gros intestin pour être éliminés.

L’ÉTÉ est une période d’activité et dans notre quotidien, le feu fait souvent défaut. Il correspond au rire et à la parole, alors faites quelque chose pour allumer le vôtre…

N’oubliez pas de rire de bon cœur tous les jours et de communiquez cette envie aux autres. Réjouissez-vous de petits détails et bougez beaucoup : courez, dansez, transpirez… entourez-vous de beauté, couleurs et lumières…. Eteignez la télé et profitez des douces et belles soirées qu’offre cette saison.
Profitez également de cette belle saison pour pratiquer du qi gong et notamment en extérieur 🙂
A ce propos, je propose des ateliers d’auto-massage et qi-gong en visio et durant l’été, dans la forêt, en présentiel.
Atelier auto-massages et qi-gong (medecinechinoisevercors.com)

L’alimentation va jouer également un rôle très important pour vous aider à passer de l’intersaison à l’été et de profitez pleinement de votre été.

La manière dont vous allez prendre soin de votre énergie pendant cette saison aura des répercussions sur votre état général durant tout le reste de l’année.

Quand il y a déséquilibre, les troubles liés aux organes de l’été se manifestent soit par un excès de chaleur (palpitations, éruptions, troubles circulatoires) soit, à l’inverse, par un ralentissement des fonctions (fatigue générale, hypotension, anémie).

Comment équilibrer ? Il convient de choisir judicieusement dans chaque famille d’aliments. Un repas équilibré se doit de nourrir les cinq énergies (Bois, feu, Terre, métal, Eau), c’est-à-dire que les cinq saveurs doivent être présentes à chaque repas. (amer, doux, salé, piquant, acide).

En Eté, il convient de limiter les aliments yang (abats, charcuteries, viandes rouges, produits laitiers, boissons alcoolisées, aliments trop gras, épicés ou trop sucrés). Le restant de l’année, il serait idéal de réduire également ces produits de manière général

Il convient aussi de manger moins vite, dans le calme en privilégiant une alimentation plus yin, afin de calmer l’excès d’énergie, rafraîchir le corps, ci-dessous la liste non exhaustive des aliments :
poissons maigres, fruits de mer, crustacés, volailles, œufs à la coque, brousse de brebis ou brocciu (fromage frais à base de petit lait de brebis), yaourt de brebis ou de chèvre, riz, semoule, orge, pâtes, légumes verts notamment à feuilles, fanes de radis, de navets, épinards, bettes…
Tous les légumes aqueux et à croissance rapide apportant de l’eau à notre organisme afin de compenser la déshydratation due à l’augmentation de la transpiration : Tomates, courgettes, poivrons, aubergines, laitue, radis, épinards, tofu, orge, céleri, oseille, pourpier, pousse de bambou, asperges, haricots vetrs, maïs, soja, carotte, champignons, mâche, pissenlit, pomme de terre…
Ainsi que tous les fruits de saison : ananas, abricot, banane, citron, pamplemousse, pastèque, melon, mandarine, mangue, orange, poire, pomme, prune….

Equilibrer le cru et le cuit en privilégiant des méthodes de cuisson respectant la vitalité des aliments. En été, on préconise les aliments cuits al dente, à la vapeur douce ou émincés finement et saisis rapidement au wok avec un peu d’huile d’olive.

Il convient d’éviter aussi les boissons glacées, mieux vaut boire à température ambiante et ne pas abuser de crèmes glacées qui risquent de produire une attaque de froid dans l’abdomen et entraîner des troubles digestifs, notamment des diarrhées.

Pour apprehender au mieux l’arrivée de cette nouvelle saison, pourquoi ne pas venir en soin pour des conseils personalisés

L’hiver

Depuis le 7 novembre, nous sommes rentrés dans l’énergie de l’hiver d’après le calendrier énergétique en médecine chinoise

Le facteur climatique associé à l’Hiver est bien évidement le Froid.
L’organe associé et le plus sollicité en Hiver est le Rein.

L’Hiver est la saison la plus éprouvante pour le corps. Le froid, le manque de lumière, les maladies épuisent progressivement notre batterie.
Dans le corps c’est le Rein qui joue le rôle de batterie. Il est la source de toutes les énergies Yin (substances corporelles) et Yang (dynamique fonctionnelle). Il stocke et conserve ces énergies, et les redistribue quand le corps en a besoin.

(Pour aller plus loin,

Le Rein tient une place important en Mtc.

Ses fonctions sont de :

– contrôler le métabolisme de l’eau

– produire la moelle, remplir le cerveau, contrôler les os et a une influence dans la production du sang (comme la rate)

– contrôler la reception du Qi

– contrôler les orifices inférieurs ( génitaux et anal)

– s’ouvrir aux oreilles (regarder la forme des oreilles)

– se manifester aux cheveux

– abriter Zhi (la volonté) : manque de volonté, tonifier le qi du R!!!

– gouverner la reproduction, la croissance et le développement

– stocker le jing (essence)

2 types de jing : jing ou essence du ciel antérieur ou inné ( ce sont les informations de nos parents, de nos ancêtres avant la naissance. C’est le capital que nous avons au départ. Ne se renouvelle pas) jing ou essence du ciel postérieur ou acquis ( ce qui provient de notre alimentation, de ce que nous respirons, de notre mode de vie. On peut l’entretenir) )

Vous l’avez compris, l’hiver est une saison très importante!

On sait tous qu’à cette période, la nature se met en veille.

Comme nous hibernons pas, il faut apprendre à nous économiser, à recherger le qi du rein.

On rentre dans une période d’introspection.

Pour que la ciculation se fasse correction, garder les extémités au chaud (mains et pieds) et garder la tête couverte car c’est par là que s’echappe la chaleur.

Protèger la nuque, pour se préserver des perversités (en mtc, «les perversités» sont ce qui attaque le corps. Elles peuvent être d’origine interne ou externe).

Puis faut mettre la chaudière en route !!!!

Dans les textes anciens, il est écrit que la force dynamique de toutes les activités fonctionnelles du corps provient de ming men, ou feu ministre ou feu de ming men

Ce point se situe entre les 2 reins au niveau de la 2eme et 3eme lombaire.

Pour cela, je vous propose des petits exercices faciles à mettre en place

.Percuter les reins avec les poings pendant 5 min minimum 

.Frotter le sacrum jusqu’à échauffement

.Et pour stimuler les points importants du méridiens du rein, faire tous les soirs, un bain de pied d’eau chaude salé pendant 20 min. L’eau jusqu’au dessus de la cheville

Je vous mets également en lien des videos de qi gong pour travailler l’énergie du Rein cet hiver

(videos réalisées par Stéphane Jacqueline, professeur de Qi gong et praticien en MTC à Pontcharra)

Pour renforcer cette énergie du Rein, n’hésitez pas à prendre RDV ou si vous souhaitez prendre soin de vos proches en cette période très particuliere, pensez au «bon cadeau»(Noël approchant 😉 )

INFO CONFINEMENT

INFO CONFINEMENT – Le Premier Ministre Jean Castex a précisé lors de sa conférence de presse du 29 octobre 2020 les dispositions qui vont s’appliquer lors du nouveau confinement adapté instauré par le Président mercredi soir pour une durée de 4 semaines minimum à partir du 29 octobre.

Les activités professionnelles sont maintenues le plus possible, les indépendants sont encouragés à continuer à travailler, les praticiens ne pouvant travailler en télétravail peuvent donc continuer à recevoir leurs consultants et à prodiguer leurs soins en appliquant un protocole sanitaire extrêmement strict.

Je vous informe donc que mon cabinet reste ouvert jusqu’à nouvel ordre, dans les mêmes conditions d’application des normes sanitaires exigées depuis le déconfinement de mai.

Je compte sur vous pour annuler votre rdv, si vous manifestez des symptômes évoquant le covid ou si vous (ou votre entourage )est testé positivement

l’automne

l’automne pointe le bout de son nez… il est temps de préparer son organisme pour l’hiver (surtout dans cette période bien particulière).

L’énergie de l’automne est gouvernée par les poumons (tien, tiens,…). C’est donc le moment de fortifier le qi des poumons.

En MTC, le poumon est la «mère» du rein. L’énergie du rein qui est l’énergie vitale, ne peut être optimale que s’il y a équilibre entre toutes ces énergies. L’énergie du rein est l’énergie de l’hiver

Il est donc important de bien préparer son corps pour passer un hiver serein…

En cabinet, je peux vous proposer des «protocoles» de préparation à l’hiver, mais il convient également d’apprendre à travailler sur son corps et prendre soin de soi.

Pour cela, je vous propose des automassages à faire quotidiennement afin de booster votre immunité.

Voilà des choses simples que je vous propose : (à faire tous les jours dans l’idéal!!!)

 – les poumons (évidemment).

.Percuter avec votre main en bec d’oiseau la zone sous la clavicule (zone où se trouve les premier point du méridien du poumon) pendant 2à 3min minimum

.Puis frotter cette zone (avec la main opposée) jusqu’à echauffement de la zone.

.Entourer votre poignet avec la main opposé et frotter jusqu’à echauffement (à cet endroit se trouve des point important du méridien du poumon)

–  les reins

.Percuter les reins avec les poings pendant 5 min minimum

.Frotter le sacrum jusqu’à échauffement

.Et pour stimuler les points importants du méridiens du rein, faire tous les soirs, un bain de pied d’eau chaude salé pendant 20 min. L’eau jusqu’au dessus de la cheville

Et maintenant le plus efficace mais le plus difficile!!!! Car il vous faut trouver une bonne âme qui vous aide…

.Frotter avec le bord cubital de la main (c’est-à-dire le tranchant de la main)avec une huile neutre et 2-3 gouttes de ravinstara (ou autres à votre convenance si vous avez des connaissances en HE) toute la zone du haut du dos et entre les omoplates jusqu’à echauffement puis pendant quelques minutes…

.Ensuite (chose délicate!!!), palper -rouler le long de la colonne (pas facile!!!) entre 3 à 7 fois…. En allant du haut vers le bas jusqu’au creux lombaire

Suivant quoi, c’est super douloureux….

.Puis descendre le long de la colonne de chaque coté et sur la colonne, en frottant avec le bord cubital de la main et toujours jusqu’à échauffement…

Il faut également se souvenir que le stress, l’angoisse, la colère baisse notre immunité, donc dès que vous pouvez, faites des choses pour vous, prenez soin de vous, sortez en forêt, allez vous poser près d’un arbre qui vous ressourcera… (pour ceux qui le souhaite, je peux vous donner les coordonnées d’une sylvothérapeute)

Un sommeil réparateur va également avoir un impact positif sur votre immunité…

Alimentez vous correctement avec des produits frais (non manufacturés) cuisinés par vos soins.

Evitez ce qui encrasse l’organisme comme les produits laitiers, le gras et le sucre et l’alcool…

Un système digestif costaud donne une immunité costaud…

Des probiotics, genre Ergyphylus Plus de Nutergia (non, non, je n’ai pas d’action là bas!!! 😉 )permetteront de rebooster votre flore intestinale et donc une meilleure immunité. Des études scientifiques montrent (ce que la MTC affirme depuis des siècles)qu’ il y a un lien direct entre le système digestif et l’immunité

Et comme notre nourriture actuelle manque quand même de vitamines, pensez à vous complémenter…

Vitamine C sous forme la plus naturelle possible (acérola, propolis, echinacée, …)et/ou cure de geléée royale, vitamine D (naturelle egalement), complexe cuivre-or-argent, qui est un excellent boosteur d’immunité… (cependant il devient difficile d’en trouver… rupture de stock… vous pouvez alors vous rabattre sur l’argent colloidale) et du zinc…

Et dans l’idéal, avant de commencer ces «cures», il serait judicieux de nettoyer l’organisme par une cure d’argile pendant 3 semaines.

1 cuillière à café dans de l’eau minérale à jeun tous les matin (bien mélanger avec une cuillière en bois, le métal peut induire une «réaction chimique» non désirée).

Il se peut, si l’organisme est bien «encrassé» que vous soyez sujet à des troubles digestifs quelques jours. Continuez tout de même la cure